Swift

Comment gégrer les conflits dans un couple? Cultivez votre intélligence émotionnelle!

Comment gégrer les conflits dans un couple? Cultivez votre intélligence émotionnelle!
Comment gégrer les conflits dans un couple? Cultivez votre intélligence émotionnelle!

A un moment donné, on se trouve malgré nous dans des disputes qui peuvent conduire dans un état extrême à la séparation de deux personnes. Les conjoints se laissent obnubiler par des questions spécifiques qui sont sujets de disputes telles que l’éducation des enfants, l’argent, le travail, les travaux domestiques et rapports sexuels. Au lieu de laisser les facteurs négatifs se développer risquant ainsi de briser un couple, on peut rendre des accords salutaires possible qui réduisent la tension et renforcent l’uni.
Il est donc essentiel de cultiver une intelligence émotionnelle partagée pour accroître les chances d’arranger les choses. C’est le secret de tout couple épanoui. En effet, les couples qui finissent par se séparer sont à l’origine des conséquences tragiques des lacunes en matière d’intelligence émotionnelle.

Et si on revient à la différence émotionnelle entre les sexes on trouve que celle-ci est une cause cachée de la désagrégation des couples. En fait, les hommes et les femmes envisagent, même après 35 ans de mariage, de manière totalement différente leurs rapports émotionnels. En règle générale les maris sont plus sensibles à une attitude négative que leur épouse. Autrement dit, la submersion- désignant la prédisposition à des enchaînements émotionnels  récurrents des coups d’états émotionnels- provoquée par les critiques de l’autre est plus fréquente chez les hommes que chez les femmes. Par une faible négativité de leur femme, les hommes libèrent une quantité plus importante d’adrénaline dans leur sang menant ainsi à des coups d’états de colère et de violence. C’est dans cette situation que le mari doit avoir un minimum de savoir faire ; essentiellement être capable  de se calmer, de montrer de l’empathie et d’écouter.

Devant le regard négatif de la femme dans tout ce qu’il fait, la critique et sur mépris, l’homme cherche plus souvent à se barricader facilement derrière un mur de silence. Ce comportement ne fait qu’augmenter les conflits émotionnels vis à vis de la femme et les volumes de ses plaintes. La relation se trouve dans une impasse.
Donc la dernière attitude que l’home puisse adopter pour neutraliser les facteurs négatifs qui risquent de briser le couple c’est l’imperturbabilité stoïque à la Chlintstood. La meilleure solution consiste alors à mener le sujet à une ‘’ bonne dispute ‘’ pour se défaire du mauvais « pli émotionnel » et cela exige persévérance et vigilance.
Alors comment protéger le ménage dans un couple ?
L’observation du comportement de couples unis permet aux chercheurs de donner des conseils pratiques pour les hommes et les femmes afin de sauvegarder une affection mutuelle.

Conseils pour les hommes

Au lieu de réagir en se fermant, essayer de s’engager dans des conversations qui permettent d’être vives
Quand la femme se sent frustrée et fâchée et montre du mépris, le mari ne doit pas se laisser submerger en adoptant une attitude toujours défensive ou en se repliant sur lui-même. Ce comportement déclenche le processus de submersion chez la femme.
Etre capable de se calmer et calmer votre conjoint, de montrer de l’empathie et d’écouter. Le sentiment d’être entendu est ce que cherche le conjoint contrarié.
 Se tenir au sujet de la discussion et faire preuve d’empathie pour se concentrer sur le litige.
Il est conseillé de ne pas esquiver le conflit. Lorsque votre femme exprime ses griefs, vous devez prendre conscience qu’elle le fait peut être par amour et s’efforce de préserver votre relation.
Une épouse veut que ses sentiments soient reconnus et respectés. Les maris doivent être capable de rester avec leur femme quand elle est furieuse au lieu d’éliminer ses récriminations.
Les hommes doivent également se garder de couper court à la discussion en proposant trop tôt une solution pratique au problème (méme s’il n’est pas d’accords avec elle). Il se peut qu’elle perçoive sa proposition de cette solution pratique comme une échappatoire. L’épouse désire avant tout sentir que son mari soit attentif à ses doléances et en empathie avec ses sentiments sur la question.

Conseils pour les femmes :

Puisque les récriminations perturbent leur mari, les femmes doivent veiller à ne pas l’attaquer, à ne pas lui donner des critiques personnelles ou lui témoigner du mépris mais se borner  à mettre en cause son comportement.
Elles ne doivent pas s’en prendre à son caractère, mais expliquer clairement en quoi telle ou telle action les contrarie.
Une attaque personnelle lancée sou le coup de la colère risque fort de mettre leur mari sous la défensive ou de le fermer à la discussion, ce qui est extrêmement frustrant pour elles et ne fera qu’envenimer la situation.
Il est également bon que l’épouse inscrive ses doléances dans un contexte plus large et assurer son mari de l’amour qu’elle lui témoigne.
Une bonne gestion de ses  pulsions est le cœur de l’intelligence émotionnelle même s’il peut s’avérer difficile dans les relations amoureuses ou les enjeux sont si importants. Donc l’une des premières des choses que les époux et les couples doivent apprendre, c’est à maîtriser leurs propres sentiments négatifs pour ne pas laisser emporter par ses émotions qui touchent à nos besoins- l’amour, le respect- ou de nos peurs- l’abandon, la perte- les plus profonds.

vous pourriez aussi aimer

0 commentaires

Laisser un commentaire